BALI, la proposition de CRISTINA PIÑA pour l’été 2020, nous emmène sur l’île énigmatique des dieux pour vivre un été calme avec une aura mystique.

La nature exubérante de l’île, les rizières, le magnétisme des volcans, l’eau et les temples nous entourent et nous enveloppent. On entend le son d’un gamelan et une multitude de balinais élégamment vêtus défilent avec leurs montagnes de fruits, leurs parasols à pampilles et une paire de barongs à fourrure et masqués. La procession s’évanouit au fur et à mesure qu’elle se lève et laisse derrière elle un éclair d’or et de soie blanche, et des pétales d’hibiscus.

Et puis Luh, une danseuse legong, notre muse, apparaît. Elle a consacré sa vie entière à apprendre les mouvements infimes qui coulent de son corps avec une élégance hypnotique, des yeux aux pieds, tout en racontant des histoires imprégnées de croyances et de traditions hindoues.

Le jaune et le vert sont présents dans toute la collection. Blanc pur, impression naïve de scènes quotidiennes balinaises et rouge chaud.